Debriefing: Championnat de France de Barbe 2017 Beardilizer

champion france barbe Pogonophile France beardilizer

Je vous en avait parlé, j’ai donc participé au Championnat de France de Barbe 2017 le samedi 17 juin dernier.

Chez Mam’zelle Steph Coiffure (Bourg les Valence)

J’étais engagé en catégorie Audacieuse, ce qui est à la base la catégorie Freestyle, il m’a fallu donc me rendre le matin même chez ma barbiere Mam’zelle Steph à Bourg les Valence (petite promo au passage) des 8h30, pour commencer par la coupe de cheveux, puis… le plat de résistance, la sculpture de la barbe. Et là, pas simple, en effet, nous n’avions encore jamais rien testé …  directement dans le grand bain. A cela vient s’ajouter deux problématiques, la première, est climatique, en effet, il y a un vent de 70km/h, et ce n’est pas une condition idéale pour le second point… traverser la moitié de a France pour m’y rendre, en effet, j’habite à 600km de Paris, il faudra donc en plus de notre inexpérience, ne pas partir trop excentrique pour éviter toute destruction de la sculpture…C’est donc dans ces conditions, que pendant 2heures, Steph teste, expérimente, laque, fixe, sèche, colle… pour arriver à un résultat qui nous satisfera sans réellement nous rendre confiant.

C’est donc dans ces conditions, qu’a 11h30 je reprend la voiture pour rentrer “manger” chez moi vite fait et repartir prendre le train à 13h50. Bien évidemment j’étais en tenue complète , impensable de me changer avant la compétition tellement le planning était serré. C’est donc la barbe sculpté et le kilt au vent que j’ai pris le train… ça attire l’œil je crois 🙂
Petite anecdote, la contrôleuse du TGV m’a même demandé si je n’allais pas au Hellfest.

Une fois à Paris je suis rejoint par mon accompagnant, Sylvain qui partagera ce moment avec moi, à défaut de ma femme… même si nous avons partagé le même lit, il ne s’est rien passé… enfin ce qui se passe à Paris reste à Paris parait-il LOL

Bref, rapide passage à l’hôtel pour déposer nos affaires, et vérifier les dernière fixations puis nous nous mettons en chemin pour rejoindre le Championnat de France de Barbe. Arrivé sur place nous saluons les barbus déjà présent, certains que je connais déjà, d’autres que j’apprendrai à connaitre… et là je m’aperçois que je ne suis pas le seul en kilt, moi qui pensais être original.

Des Barbus en Kilt

La porte s’ouvre, nous entrons alors dans les locaux de Lieu Privé, nous sommes accueilli par toute l’équipe déjà en place, les volontaires, sponsors, organisateurs… une trentaine de barbus et leurs accompagnants, on nous briefe… le mot d’ordre de la soirée, c’est “on est là pour s’amuser”, et ce fut le cas.

19401125_10211574188381889_1388760620_o

193969.jpg
Interview de Richard (Pogonophile France)

Commence alors les premières photos officielles, petit à petit arrivent les spectateurs, les invités, les petits fours sont là, les journalistes, la salle se remplit, la chaleur monte, cela devient bruyant… l’ambiance est là, il ne manque rien. J’ai donc été accaparé à droite puis à gauche, Star d’une soirée, même pas le temps de boire un coup, heureusement je pouvais compter sur Sylvain… pour le faire à ma place.

 

Ça y est, la présentation face au jury commence, tout d’abord, la catégorie barbe naturelle -20cm, puis  barbe naturelle +20cm, Verdi , Garibaldi et enfin l’audacieuse… C’est donc pendant le passage des 2 premières catégories, que la catastrophe advint. Avec la chaleur, la transpiration etc… 2 de mes boucles viennent à se décrocher. Un peu en panique aux toilettes afin de trouver une solution, un autre concurrent me propose sa laque, il me sauve la mise. Réparation express , il me reste 5 minutes pour réparer l’incident, ce qui fut fait à temps. J’ai ainsi pu défiler, en toute sobriété… ou pas, sur scène et présenter ma barbe au jury.

On boit un verre (enfin) on fait quelques selfies avec d’autres candidats ou personne présentes, et vient l’heure des résultats.

C’est honnêtement sans trop de surprise que je remporte le titre dans ma catégorie, les quatre autres catégories, sont bien plus resserrés Je tiens a apporter, tout comme les juges une motion Spéciale pour Hugo Saladon la seule moustache du Championnat qui a perdu faute de concurrents, de même que j’ai gagné faute de concurrents. Il faut dans ses moments là rester modeste, à vaincre sans péril on triomphe sans gloire.
La surprise viendra du prix spécial best of the show… la plus belle barbe de France.

Le Podium des champions de France de Barbe 2017

S’ensuit alors encore des photos, remises de cadeaux de la part des sponsors , des interviews… ce n’est qu’une heure plus tard que j’ai  pu annoncer ma victoire à ma femme. On profite alors des derniers instants ensemble pour discuter, boire un coup, faire quelques photos souvenirs entre nous, prolonger le moments.

Il est minuit, la salle doit fermer, on s’excuse en nous demandant de bien vouloir partir, on traine alors encore un peu sur le parking, puis retour à l’hôtel… la légende raconte que nous sommes ressortit à 2h pour ne rentrer qu’à 5h… mais ça c’est une autre histoire.

 

Alors bon, j’en entends déja certains (ceux du fond de la classe) dire que c’est un Championnat organisé par une Marque, c’est juste de la pub… je n’irais pas jusqu’à dire que c’est faux, mais il faut savoir que Beardilizer France a financé la soirée, certainement avec l’aide des autres sponsors, que les droits d’inscription étaient de 15€, tout compris (boisson, buffet…) et que les bénéfices sont allés à l’association CéKeDuBonheur.

 

De plus, d’autres championnats étranger nationaux font de même (Nashville 2016 avec la marque Just For Men, le championnat  International d’Austin en septembre 2017 co-organisé par Beard Boss Products…), n’y voyez donc pas là le diable partout. N’oubliez pas que la France est en retard de 5 à 10 ans sur les concours de ce type, au qu’aucun club (ou alors trop discret) n’existent encore pour en créer régulièrement.

2017-06-21 00_24_11-The Just For Men® National Beard and Moustache Championships®

Alors ce Championnat a beaucoup de défauts lié au fait que ce soit le premier, que les organisateurs n’avaient encore jamais fait cela et que ça leur était difficile de se projeter. C’est donc pour ça que le Championnat c’est fait “en privé”, afin de pouvoir gérer l’affluence, je ne doute pas que la prochaine fois l’espace sera plus grand pour accueillir plus de public.

193966Mais voila, on a put constater que sur les 17 catégories, seules 5 ont été présentés, dont la Freestyle, renommée en Audacieuse pour l’occasion par manque de concurrents dans la catégorie. En effet, j’étais le seul en lice pour la freestyle pur retenu, de même pour Hugo Salodon seul en moustache Dali de son coté. Il a donc été décidé de nous regrouper avec deux autres barbes “originales” afin que l’on puisse concourir. La France manque de concurrents cela se confirme, c’est pour cela que malgré les petits défauts que certains pourront trouver ici ou là, ce Championnat à eu le mérite d’exister, nous en avions besoin, mais nous devons mobiliser la communauté de Pogonophiles et de Moustaches de tout poils pour se présenter l’année prochaine.

Il y a eu 149 candidatures, et seulement 30 de confirmés, soit par pré-sélection (critère divers retenus par les organisateurs), soit, et il y en aurait eu beaucoup, qui ne se seraient pas acquitté des 15€ de frais d’inscriptions (qui allaient à l’association CeKeDuBonheur je tiens à le rappeler).

Je ne reviendrais pas sur le choix du jury, sur leur impartialité ou leur niveau d’expertise, sur les vainqueurs et les vaincus. Comme dans toute compétition, il y a des gagnants et des perdants, et l’arbitre a toujours raison.

20170617_225429_HDRConcernant l’ambiance, rien a redire, c’était CHAUD, c’était super convivial, tout le monde était hyper accessible, pas le temps de s’ennuyer … Si je devais juste faire un petit bémol tout personnel, je ne parle en effet qu’en mon nom et celui de mes proches qui étaient présents, c’est me buffet… trop raffiné peut être. Nous sommes des barbus, nous ne sommes pas tous des hipster ou Bobo Parisien (je ne critique pas les parisien j’en suis un de naissance). Même si le manque de bière a été compensé par le Jim Beam (succulent au passage… à consommer avec modération aussi il parait), le caviar d’olive sur sa feuille d’endive…. c’est marrant 5 minutes LOL.

 

Je sais que BEARDILIZER attire les rageux, et pour les avoir rencontrer , ils sont super 20170617_232325_hdr.jpgsympa et accueillant. Après on aime ou pas leurs produits, je peut le concevoir, c’est personnel. Mais voila, je tiens à saluer leur initiative, ainsi que tout ceux qui étaient présent ce soir là, candidats, spectateurs, sponsors, journalistes, …  Si nous voulons que la France présente des Champions à l’étranger, car il y en a que trop peu , il faut qu’il y ai ce genre de compétition sur notre sol, nos barbus doivent sortir de leurs tanières et se montrer sur les estrades, car nous le valons biens, car même si nous ne venons pas dans l’espoir de gagner, on passe au moins de bons moments ensembles, cela peut également faire changer le regard de certains sur nos barbes dites “sales et mal entretenues”.

Si je devais donner des appréciations dans le but de faire avancer les choses:

Accueil: EXCELLENT
Ambiance : EXCELLENT
Qualité du Service: EXCELLENT
Qualité de la Communication : EXCELLENT
Engagement / Initiative: EXCELLENT
Choix du Lieu : FAIBLE (trop petit)
Choix des Catégorie : FAIBLE (trop restreint)
Choix des Candidats : MOYEN (manque d’équilibre… cf. Choix des Catégories)
Choix des juges : MOYEN (peut être pas les plus légitimes sur ce type de compétition)

Certains points devrons  à mon sens alors être améliorés afin de rendre cette compétition légitime et incontestable au yeux de tous. Il y a eu certes des fautes techniques indéniable, mais pour une première édition nous pouvons fermer les yeux dessus et prendre en compte la motivation et l’engagement mis dans l’organisation.

Je terminerai en disant qu’il serait bien que les différents acteurs du monde de la barbe arrêtent de se tirer dans les pattes et essaient plutôt de s’entraider et de travailler ensemble en profitant des expériences, moyens et expertises de chacun. Pourquoi pas avec les organisateurs du Championnat International qui a eu lieu en Alsace un mois auparavant?! Je pose juste la question, je n’ai pas de réponse à donner.

Donc, dans la mesure du possible, je vous donne rendez-vous en 2018.

1 commentaire sur “Debriefing: Championnat de France de Barbe 2017 Beardilizer

Laisser un commentaire