Histoire: La barbe chez les Vikings

Nous voyons fleurir de partout des références Vikings  concernant la barbes, que ce soit des groupes/clubs/gangs/fraternités, des marques de cosmétiques ou autres comme les marques vestimentaires ou de bière. Le phénomène a encore pris de l’ampleur avec la série Vikings dont la saison 5 a débuté la semaine dernière. Mais qu’en était il réellement?

Qui étaient les Vikings?

D’environ 800 avant JC jusqu’à 1066, les Vikings parcouraient l’Europe d’Est en Ouest. Ils étaient connus pour être des envahisseurs agressifs et des conquérants. La majorité du patrimoine viking provient des pays scandinaves de Suède, du Danemark et de Norvège.

Les Vikings étaient également connus pour leur savoir-faire des navires de toutes formes et tailles. Ces navires faisaient partie intégrante de la culture viking. Les navires leur permettaient de traverser des plans d’eau en exploration et dans le commerce. Ils ont également donné aux guerriers scandinaves un avantage dans la bataille.

Précisons toutefois une chose: les Scandinaves que nous connaissons sous le nom de Vikings ne se désignaient pas eux-mêmes ainsi. Il y a deux origines possibles pour ce mot. En vieux norrois, vikingr signifie «pirate», «pillard». Ce terme a été adopté par les populations d’Europe occidentale qui ont subi leurs raids dévastateurs et leur domination entre 800 et 1050. Mais l’étymologie latine me paraît plus convaincante. Leur nom proviendrait du terme vicus, qui désigne les ports marchands que l’on trouve alors tout au long des côtes d’Europe. Le Viking serait donc le commerçant nordique qui va de vicus en vicus. Cette explication est confortée par le fait que, à l’est, le Viking est appelé Varègue. Un mot qui provient, en vieux norrois, soit de vara, la marchandise, soit de varar, le serment d’entraide que prêtaient les membres des confréries de marchands.

Outre le fait que les Vikings étaient connus pour leurs compétences de combat, leurs navires avancés et leur nature envahissante, ils étaient également connus pour leurs barbes et leurs cheveux.

J’ai creusé un peu plus profond pour savoir ce que ressemblerait exactement une représentation historique précise d’un Viking. Notre représentation de leur apparence est assez proche.

Les Vikings étaient-ils des crasseux?

Guerriers rugueux et non lavés avec de l’écume qui sort des coins de la bouche. La culture populaire dépeint le Viking comme une personne un peu sale.

Mais c’est peu probablement vrai:
Les historiens utilisent également la fameuse tapisserie de Bayeux comme source pour essayer de déterminer à quoi ressemblaient les Vikings. La tapisserie représente la bataille de Hastings en 1066.

«Plusieurs découvertes archéologiques ont révélé des pinces à épiler, des peignes, des nettoyeurs d’ongles, des nettoyeurs d’oreilles et des cure-dents de l’époque viking», explique Louise Kæmpe Henriksen, conservatrice au Musée des navires vikings à Roskilde.

Les trouvailles suggèrent que la propreté signifiait beaucoup pour les Vikings. Des sources écrites de l’Angleterre médiévale soutiennent également ce point de vue. Dans sa chronique de 1220 – quelques siècles après que les Vikings eurent ravagé l’Angleterre -, John of Wallingford décrivit les Vikings comme des cœurs brisés:

Ils avaient aussi conquis, ou prévu de conquérir, toutes les meilleures villes du pays et causé beaucoup de difficultés pour les premiers citoyens du pays, car ils étaient – selon les coutumes de leur pays – habitués à se coiffer tous les jours, à se baigner tous les samedis , de changer fréquemment de vêtements et de se faire remarquer par de nombreux caprices frivoles. De cette façon, ils ont assiégé la vertu des femmes mariées et ont persuadé les filles des hommes, même nobles, de devenir leurs maîtresses “, écrit Wallingford.

Parmi les possessions les plus répandues dans les lieux de sépulture viking, on trouve des outils de toilettage tels que des peignes et des pincettes, des cure-dents et des outils de nettoyage sous les ongles.Les Vikings sont maintenant beaucoup plus hygiéniques et mieux soignés que leurs adversaires britanniques.

Il y a, cependant, des sources qui peignent une image contrastée:

L’ambassadeur arabe IBN Fadlan, qui a rencontré un groupe de Vikings sur la Volga, les a décrits comme “Ce sont les plus sales de toutes les créatures de Dieu. Ils ne se purifient pas après avoir déféqué ou uriné ; ne se lavent pas lorsqu’ils sont en état d’impureté rituelle après le coït, ni ne se rincent les mains après avoir mangé !”, dit Henriksen.

Mais les Arabes étaient musulmans et venaient d’une culture où les gens devaient se baigner avant chacune de leurs cinq prières quotidiennes, alors que les Vikings ne se sont peut-être baignés qu’une fois par semaine.”

Il ne suffisait pas d’être propre. Les cheveux devaient aussi être coiffés correctement.

Les peignes étaient en fait un accessoire de base que la plupart des vikings transportaient avec d’autres fournitures de tous les jours. Ils étaient typiquement faits d’os, et étaient utilisés sur leur tête et leur barbe. Ces outils multifonctions faits à la main ont été utilisés pour garder la barbe et les cheveux démêlés et exempts de toute saleté, saleté ou insectes. Les hommes avaient de longues franges et des cheveux courts sur l’arrière de la tête.”

De sources photographiques, nous savons que les Vikings avaient des barbes et des cheveux bien coiffés. Les hommes avaient de longues franges et des cheveux courts à l’arrière de la tête », dit-elle, ajoutant que la barbe pouvait être courte ou longue, mais qu’elle était toujours bien soignée.

Deux sources soutiennent ce point de vue:

dans le monticule d’Oseberg en Norvège. Les cheveux de l’homme sont bien soignés et il a une longue moustache élégante et une barbe qui atteint sa moustache, mais apparemment pas sur les joues.

La deuxième source est une lettre anonyme en anglais dans laquelle un homme exhorte son frère à suivre la pratique anglo-saxonne et à ne pas céder à la «mode danoise avec un cou rasé et des yeux aveuglés». Les yeux aveugles signifiaient probablement une longue frange.

les Vikings arboraient les tresses de combat que vous voyez dans les médias. Les tresses étaient souvent portées sous les casques pendant la bataille pour garder les cheveux hors des visages des soldats, mais c’était également une protection contre la décapitation, en effet la tresse protégeai la nuque du tranchant d’une épée.

Les cheveux des femmes étaient généralement longs. Il était probablement lié à un nœud à l’arrière de la tête, et le nœud a peut-être été décoré avec du ruban adhésif coloré qui a été tressé dans les cheveux. Les femmes portaient également un bonnet ou un foulard autour de la tête.

Laisser un commentaire