Huile végétale,modifiée, essentielle ou minérale. Quelles différences?

J’ai découvert avec vous l’huile sèche, mais connaissez vous la différence importance entre une huile végétale , une huile végétale modifiée, une huile essentielle et une huile minérale?

Elle sont chacune un procédé de fabrication, une origine et des vertus différentes.


Huile Végétale

L’huile végétale est une huile qui est extraite d’une plante, généralement à partir des fruits ou des graines par l’une des deux méthodes suivantes:

Par pression à froid

C’est un mode d’extraction exclusivement mécanique qui s’effectue à basse température. Ce type d’extraction permet de préserver les composants (acides gras, vitamines, anti-oxydants) de l’huile végétale.
Cela consiste à presser la partie de la plante concernée pour en récupérer les essences. Ce procédé d’extraction des huiles essentielles est utilisé seulement pour les agrumes dont les huiles essentielles sont proches de l’écorce.

Par solvant

Pour la plupart des parties végétales délicates comme les fleurs, et pour les plantes ne contenant qu’une très petite quantité d’huile essentielle, on utilise l’extraction aux solvants peu agressifs. Cela consiste à dissoudre les essences dans un solvant volatile (et non dans l’eau). Le résultat s’appelle « l’absolue », presque similaire à l’huile essentielle. Cependant les huiles essentielles ainsi produites renferment des cires non volatiles et des teintures.
Reste à savoir si le solvant utilisé est de l’hexane (Solvants pétroliers), ou de l’agro-solvant…

UTILISATION

Bien que la plupart des gens puissent associer les huiles végétales à la cuisson (huile d’olive, huile de colza, huile de tournesol,…), ils sont également utilisés pour le biocarburant, les bougies, les compléments alimentaires, les parfums, les produits pour la peau, les médicaments, les additifs alimentaires pour animaux domestiques et divers usages industriels.

Bref dans notre cas nous utilisons l’huile végétale afin de profiter de leur concentration en acides gras et anti-oxydants. Chaque huile ayant bien sûr ses propres particularités, elles ont toutes en commun des propriétés nourrissante, hydratante et protectrice


Huile Végétale Modifiée

D’origine naturelle, ces huiles ont été modifiées en laboratoire. Les industriels utilisent parfois des huiles végétales modifiées dites estérifiées ou hydrogénées.

Les huiles estérifiées

On a dissocié l’huile végétale afin de l’associer à de la glycérine ou à d’autres alcools. Cela transforme la texture afin qu’elle soit plus douce, plus sèche et donc perçue comme plus agréable pour le consommateur. Cela a pour effet d’augmenter le volume de l’huile, et donc de remplir artificiellement la crème, à moindre coût. Le vrai problème c’est que cette huile a alors perdu toute les propriétés des vraies huiles végétales.

Les huiles hydrogénées

Certains industriels chauffe l’huile à température très élevée afin de modifier la composition moléculaire de celle-ci: l’huile deviendra solide (ou semi-solide) et sera plus stable.

Le but étant toujours de réduire les cout de production au détriment de la qualité, puisque par ces procédés les huiles perdent tout ou partie de leur vertus naturelles.


Huile Essentielle

Les huiles essentielles sont des huiles hautement concentrées extraites de plantes aromatiques comme la lavande et le romarin. Il existe environ 700 plantes qui contiennent des huiles essentielles utiles et il existe plusieurs méthodes de les en extraire.

Les huiles essentielles ou HE peuvent être tout aussi bénéfiques pour le corps que dangereuses pour la santé si elles sont mal employées.
C’est un liquide hautement concentré des composés aromatiques d’une plante (par exemple : pour obtenir 90 grammes d’huile essentielle de rose, il faut 1 tonne de roses).

Elles ne peuvent s’employer pures, elles doivent être diluées dans une base : huile végétale ou de l’alcool.
Il est important de bien lire les recommandations avant de les utiliser.

Par la distillation

C’est de loin le procédé le plus répandu datant de plus d’un millénaire. Il convient à la majorité des plantes aromatiques et permet de fabriquer les huiles essentielles les plus pures. Comme les huiles essentielles sont insolubles dans l’eau mais solubles dans la vapeur, lorsqu’on envoie de la vapeur d’eau à forte pression sur la plante, elle se charge au passage des huiles.

La plante est donc chauffée jusqu’à l’apparition d’une vapeur, qui sera ensuite refroidie jusqu’à sa transformation en liquide. Cette vapeur d’eau en redevenant liquide se sépare des huiles essentielles qui vont rester en surface et sont alors recueillie par décantation. Le principe de l’alambic.

Par solvant

Pour la plupart des parties végétales délicates comme les fleurs, et pour les plantes ne contenant qu’une très petite quantité d’huile essentielle, on utilise l’extraction aux solvants peu agressifs. Cela consiste à dissoudre les essences dans un solvant volatile (et non dans l’eau). Le résultat s’appelle « l’absolue », presque similaire à l’huile essentielle. Cependant les huiles essentielles ainsi produites renferment des cires non volatiles et des teintures.
Reste à savoir si le solvant utilisé est de l’hexane (Solvants pétroliers), ou de l’agro-solvant…

Par pression à froid

C’est un mode d’extraction exclusivement mécanique qui s’effectue à basse température. Ce type d’extraction permet de préserver les composants (acides gras, vitamines, anti-oxydants) de l’huile végétale.
Cela consiste à presser la partie de la plante concernée pour en récupérer les essences. Ce procédé d’extraction des huiles essentielles est utilisé seulement pour les agrumes dont les huiles essentielles sont proches de l’écorce.

UTILISATION

Elles s’incorporent comme actifs cosmétiques dans vos soins minceur, anti-âge, purifiants, apaisants, cicatrisants…. Certaines sont également plus adaptées à certains types de peau ou de cheveux.

Certaines huiles essentielles peuvent s’appliquer pures sur la peau. Pour la majorité cependant, et selon la surface d’application concernée, il convient de les diluer dans une huile végétale support avant application sur la peau. Cette application est considérée comme la moins risquée, la plus rapide et offrant l’action la plus prolongée.


Huile Minérale

Le terme «huile minérale» est quelque peu imprécis, mais il désigne généralement une huile inodore, incolore et insipide qui est un sous-produit de la distillation du pétrole.

L’huile minérale à usage domestique est généralement vendue dans les pharmacies. Les produits à base d’huile minérale sont relativement peu coûteux.

UTILISATION

Totalement synthétiques, ces huiles ne procurent aucun bénéfice à notre peau. Si ce n’est juste de donner l’impression qu’elle est hydratée. En réalité, elles créent un film occlusif sur la peau qui va limiter ses pertes naturelles en eau et la garder artificiellement hydratée. Même si on a la sensation d’une peau ou d’une barbe plus douce, cette hydratation est très superficielle et non durable. Dès lors qu’on arrête l’application d’une crème à base d’huiles minérales, la peau se déshydrate à nouveau à son rythme habituel, sans aucune amélioration.

En effet, les huiles minérales n’apportent aucun élément nutritif à la peau (acides gras essentiels, vitamines, antioxydants, …) qui lui permettrait de mieux fonctionner, notamment de mieux auto-réguler son hydratation. La peau est ainsi dépendante de l’application d’une crème à base de ce type d’huiles pour maintenir une sensation d’hydratation.

De plus, en formant une couche occlusive de gras sur la peau, les huiles minérales ont tendance à boucher les pores de celle-ci. Elles favorisent donc la survenue de points noirs et boutons…


Distinguer huiles minérales et végétales

Les huiles végétales sont reconnaissables à leur dénomination botanique en latin, parfois suivie de leur nom commun, Ricinus communis seed oilMelaleuca alternifolia leaf oil

Les huiles minérales les plus fréquemment utilisées sont nommées « mineral oil », « paraffinum liquidum » ou encore « hydrogenated polyisobutene ».

Dans le doute je vous invite a faire une recherche sur le site de l’Observatoire des Cosmétiques, de même que relire mon article sur les produits à éviter.

Inscrivez vous à la Newsletter la moins barbante du web

Recevez directement par mail les prochains articles de façon mensuel pour être certains de ne pas les louper.

 

1 commentaire sur “Huile végétale,modifiée, essentielle ou minérale. Quelles différences?

Laisser un commentaire