INCI, pourquoi est ce important?

Lorsque vous choisissez un produit d’entretien pour votre barbe (huile, baume, shampoing, …), vous regardez souvent les éléments mis en valeurs par le fabriquant, mais rarement (lorsque c’est affiché) la liste complète des ingrédients qui compose votre cosmétique, ce qui peut en plus être difficile à comprendre. Cette liste, porte un nom, c’est la liste INCI et elle est règlementée et importante, je vais vous expliquer pourquoi.


INCI, KESAKO?

Il s’agit de la liste des composants d’un cosmétique, ce sigle INCI signifie : International Nomenclature of Cosmetics Ingrédients ou nomenclature internationale des ingrédients cosmétiques. Elle a été crée par la Cosmetic, Toiletry and Fragrance Association (CTFA), qui est une association américaine regroupant des fabricants cosmétiques.

Son utilisation chez nous est somme tout assez « récente » puisque elle n’est devenue obligatoire en EUROPE qu’à partir de 1998.

A présent, tout fabricant sur le sol Européen a l’obligation de faire figurer sur l’emballage ou sur une notice cette liste INCI, qui répertorie les composants du cosmétique en question, dans l’ordre décroissant, mais j’y reviendrai plus tard.


DECRYPTAGE

Dans cette liste, les ingrédients y sont mentionnés en anglais et en latin quand il s’agit de plantes (ex : Lavendula Officinalis Oil = Huile de lavande officinale). Ils sont classés par ordre décroissant d’importance des quantités. A la fin de la liste, on trouve les additifs (conservateurs, colorants, parfum) et les actifs, laissant ainsi comprendre que leur teneur est relativement faible (voire inutile, cela dépend bien-sûr de la plante).

En deçà de 1%, les ingrédients sont classés selon le bon vouloir du fabricant : vu le dosage infime, ça n’a plus d’importance

Il est donc important de bien comprendre cette liste, si vous avez du parfum de l’alcool ou des huile minérales en tout début de liste inquiétez vous un petit peu sur la qualité de votre huile, baume, …

c’est donc une vision non pas absolue mais relative de la composition de votre cosmétique

Cela dit prudence, cette liste ne vous donne en aucun cas la composition quantitative précise des ingrédients mais uniquement l’ordre des ingrédients classés selon leur quantité dans la formule. Et c’est bien cela qu’il faut retenir, c’est donc une vision non pas absolue mais relative de la composition de votre cosmétique. Ainsi, un ingrédient en 2ème position ou 3ème position, n’est pas forcément un ingrédient très présent dans la formule.

Par exemple: si vous rencontrez une liste avec INCI : Sesamum indicium seed oil, glycerin… Vous pouvez avoir dans les faits, 92% d’huile de graine de sésame et 3% de glycérine par exemple, alors qu’on aurait imaginé le 2ème ingrédient de la liste INCI à un pourcentage nettement plus important… Et oui !! C’est bien ça qu’il faut retenir, c’est une liste relative.

Un autre exemple concret d’une huile dont je tairai le nom commence comme cela: Glycerin, Fragrance, … votre huile est donc composée de glycérine et de parfum en plus grande quantité que les huiles végétales mais a quantité individuelle… les huiles étant donc secondaires sans pour autant nous donner le pourcentage exact de chaque ingrédient.

 

Les huiles doivent être mentionnées comme suit :

– le nom botanique de la plante en latin (ex : Helianthus Annuus pour le tournesol),

– la partie de la plante dont l’huile est issue en anglais (leaf pour les feuilles, flower pour les fleurs, peel pour les écorces d’agrumes, seed pour les graines, kernel pour le noyau, etc.), et enfin le terme final :

– « oil » (s’il s’agit d’une huile), « extract » (dans le cas d’un extrait végétal).

Les hydrolats et eaux florales, issues de la distillation à la vapeur d’eau, comme les HE, seront soumises aux mêmes règles de déclaration à l’exception du terme qui devient « water »

Bien souvent en fin de liste, on trouvera les allergènes contenus naturellement dans les HE et les parfums. Ils sont au nombre de 26 (et bientôt plus encore) et les marques ont obligation de les étiqueter.


OBLIGATIONS

Le règlement (CE) 1223/2009 du 30 novembre 2009 relatif aux produits cosmétiques prévoit les mentions et informations devant figurer sur l’étiquetage des produits cosmétiques. Parmi celles-ci, figure la liste des ingrédients (ou liste INCI), précédée du terme « ingrédients ».

Le règlement ne prévoit pas de dispositions particulières concernant la vente à distance. Dès lors, celles-ci relèvent du droit commun de la consommation, selon des modalités précisées à
 l’article L.111-1 du Code de la consommation :

« Avant que le consommateur ne soit lié par un contrat de vente de biens ou de fourniture de services, le professionnel communique au consommateur, de manière lisible et compréhensible, les informations suivantes : 1°) Les caractéristiques essentielles du bien ou du service, compte tenu du support de communication utilisé et du bien ou service concerné (…) ».

Ainsi, dans le cadre de la vente en ligne de produits, certaines des mentions d’étiquetage devraient être reprises au titre de l’information pré-contractuelle du consommateur : il s’agit des « caractéristiques essentielles du produit ».

S’agissant des produits cosmétiques, leur fonction, leur composition, les précautions d’emploi et la quantité nominale constituent des caractéristiques essentielles auxquelles le consommateur doit avoir accès pour acheter son produit en toute connaissance de cause.

Or, la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) a observé que cette obligation n’est qu’imparfaitement satisfaite à l’heure actuelle, de sorte qu’il s’exerce une discrimination de fait au détriment des consommateurs achetant en ligne, par rapport aux consommateurs achetant dans un magasin physique, qui sont à même de prendre connaissance de la composition INCI des produits avant leur décision d’achat.

En conséquence, les fabricants, importateurs et distributeurs de produits cosmétiques en ligne sont invités à faire figurer, par tout moyen, sur les sites de vente à destination du consommateur final, la composition INCI du produit.

Cette obligation peut notamment être atteinte en publiant une photographie lisible de l’emballage du produit sur laquelle figure la liste INCI, ou bien en reproduisant cette dernière in extenso dans la rubrique destinée à la description du produit. Dans tous les cas de figure, ces informations doivent être tenues régulièrement à jour, au même titre que les autres caractéristiques substantielles du produit.

Bien entendu cette réglementation n’a cours que sur le marché Européen. Par exemple les produits Canadien, Américain, Chinois ou autres, ne seraient pas soumis a cette règlementation a partir du moment ou vous achetez chez eux et qu’ils n’importent pas leurs produits, ils sont soumis à la règlementation de leur pays respectifs que je n’ai même pas cherché à détailler.

Ainsi donc, chaque produits fabriqué et vendu sur le territoire Européen a l’obligation d’afficher clairement la liste INCI afin que le consommateur puisse avoir une idée de ce qu’il achète.


CONCLUSION

Toute marque Européenne doit IMPÉRATIVEMENT afficher la liste INCI de son produit cosmétique, que ce soit en magasin, sur Internet ou sur catalogue. Toute marque voulant exporter ses produits en France doit IMPÉRATIVEMENT afficher la liste INCI, c’est la loi.

Il est rappelé que les manquements à cette obligation d’information pré-contractuelle sont passibles d’une amende administrative prévue par l’article L.131-1 du Code de la consommation. Ils sont également susceptibles de constituer une pratique commerciale trompeuse au sens de l’article L.121-2 du Code de la consommation dès lors que l’intention de tromper le consommateur est avérée ou que le consommateur peut être amené à prendre une décision commerciale qu’il n’aurait pas prise autrement.

De même apprenez à lire cette liste, vous trouverez pas mal de sites qui vous explique à quoi correspond chaque ingrédient.

Mais n’oubliez pas que c’est une liste relative et non quantitative. Pour 5 ingrédients sur la liste vous pouvez avoir 90% 5% 2% 2% 1% ou bien 25% 20% 20% 20% 15%, vous aurez la même liste INCI mais pas du tout le même produit au final.


Inscrivez vous à la Newsletter la moins barbante du web

Recevez directement par mail les prochains articles de façon mensuel pour être certains de ne pas les louper.

Laisser un commentaire