Rasage de barbe pour une récolte de fonds

Chris Kinsella a complété une série de défis pour soutenir l’hospice de la ville, pour terminer par un rasage de barbe après de nombreuses années de pousse.

Après huit années passés ensemble, Marianne Kinsella a finalement découvert le visage de son mari.

Durant toute leur relation, les traits de Chris Kinsella ont été cachés par une barbe sans cesse croissante. Mais maintenant, deux ans après que le couple se soit marié, l’ingénieur d’ascenseur indépendant a rasé ses poils du visage pour révéler ses traits.

L’athlète de 36 ans a accepté de se raser la barbe à la fin d’une collecte de fonds marathon qui lui a permis d’amasser un total de 1 100 £ pour le Douglas Macmillan Hospice , après avoir passé une année à participer à plus de 20 événements différents. y compris les semi-marathons, des courses de 10 km et les triathlons.

Chris, de Brown Edge , a déclaré: «Je n’ai pas été rasé de près depuis 2001. J’ai toujours eu des poils sur le visage, mais quand j’étais à l’université, j’ai décidé de tout raser. Je pensais que ça ne me convenait pas, donc je ne me suis plus rasé depuis.”

“Pendant ces cinq dernières années, j’ai vraiment laissé pousser ma barbe.”

“J’ai toujours fait beaucoup de course, mais j’ai décidé de récolter des fonds pour Dougie Mac parce que la mère de ma femme, Margaret Boon, était là avant sa mort. Elle n’était là que pour un jour, mais ils étaient fantastiques avec elle, nous ne pouvions pas les féliciter assez. Margaret était bien connue autour de Brown Edge, elle était toujours impliquée dans la communauté.”

«Cette année, j’ai participé à plus de 20 épreuves, j’ai participé à quatre semi-marathons, à des courses de 10 km, à des courses de 5 km et à des triathlons. Le plus dur a été la natation en eau libre lors d’un triathlon que j’ai fait au château de Cholmondeley. C’était une balade à vélo de 27 milles, une course de 5 km, et ensuite une nage de 800 mètres, je l’ai fait en un peu plus de trois heures. J’ai apprécié, mais la nage en eau libre était difficile, je ne pouvais pas respirer correctement.”

“Je m’étais fixé pour objectif d’amasser 800 livres sterling, et alors que la fin approche, j’ai décidé de me raser la barbe, juste pour l’aider à franchir la ligne d’arrivée.”

Après avoir aidé son mari à affronter le rasage, Marianne, âgée de 37 ans, a déclaré: «Il ressemble à une personne complètement différente.

“J’ai aimé sa barbe. Il a toujours eu les poils du visage. Nous sommes ensemble depuis huit ans, mariés depuis deux ans, et je n’ai jamais vu son menton auparavant.

“Je suis très fier de lui. Il a travaillé si dur cette année.”

 

Un beau geste qui prouve encore que barbe et charité vont de paire, on se doute bien qui laissera pousser de nouveau sa barbe, et que le sacrifice en vaut tout de même bien la peine.

Et vous, vous raseriez vous votre barbe pour un bonne œuvre?

Laisser un commentaire