Santé: produits à éviter

Pogonophile Danger

Par ce qu’on prends soin de notre barbe, il ne faut pas y appliquer tout et n’importe quoi sous prétexte que cela va la plus douce, plus longue, plus fournie, plus forte, vous rendra votre virilité perdue, qu’elle fera revenir l’être aimé dans les 24 heures ou vous protègera contre les mauvais sorts… UFC Que Choisir à mis en avant une liste de produits à éviter contenus dans les cosmétiques que vous avez déjà peut être dans votre salle de bain.

Prix, parapharmacie, étiquettes trompeuses : attention aux idées reçues. Les perturbateurs endocriniens et les allergènes sont présents dans de nombreux produits.

Tout d’abord lisez bien la composition de votre huile, ce que j’essaie de faire pour vous lors de mes tests. Si vous avez un Label BIO vous êtes tranquille sinon, soyez prudents. Certains vous marqueront qu’une liste simplifiée de la composition, ce qui n’est pas très honnête voir peut être même illégal (si il y a un juriste dans la salle pour me le confirmer qu’il se prononce), d’autres à l’inverse marquerons tout… et là j’avoue que parfois ça en devient presque illisible.
Comme j’aime a dire, moins il y en a, en général mieux c’est!

Pour faire simple, faites vous une liste des produits a éviter et cherchez les dans les compositions de vos huiles, baumes, shampoings, cires, dentifrices, crèmes de jour, rouges à lèvres…. bref…  tout ce que vous pouvez appliquer sur votre peau.

A vos loupes… c’est partit!!

La Liste de tout les DANGERS

1. BHA, Butylhydroxyanisole, hydroxyanisole butylé Image associée

Le Butylated Hydroxyanisole, antioxydant plus connu sous le nom de BHA, se fait rare dans les produits cosmétiques. Non seulement il est classé « cancérogène possible  » par le Centre international de recherche contre le cancer (Circ), mais il fait partie des substances proposées par la France à la Commission européenne pour une évaluation précise d’urgence de ses propriétés toxiques. Il serait en effet à la fois toxique pour la reproduction et perturbateur endocrinien.

Bon à savoir : certains produits vendus sans ordonnance ont le statut de médicament (Mitosyl, par exemple). Le BHA est alors nommé Butylhydroxyanisole.

Attention, le BHA et le BHT son également utilisés comme conservateurs alimentaires.

2. Butylparaben, propylparaben, sodium butylparaben, sodium propylparaben, potassium butylparaben, potassium propylparaben

Ce sont des conservateurs. Il faut savoir que l’on ne peut pas mettre tous les parabens car certains n’ont pas montré de risque pour la santé. Contrairement à d’autres qui ont été interdits en France. Ceux que je vous ai cités, sont autorisés malgré le risque de perturbation endocrinien. Il peut être dans le lait corporel, et certaines crèmes (visage, mains, pieds), crème solaire, fond de teint, gel douche, shampooing …

3. Ethylhexyl methoxycinnamate

C’est un filtre anti-UV. Mais sur l’emballage il n’y ait pas obligatoirement inscrit l’ indication contre les UV. Les recherches montre qu’il entraine une perturbation des oestrogènes et des fonctions thyroïdiennes. Il peut être présent dans les crèmes visages, les crèmes solaires, fond de teint, rouge et baume à lèvres, lotion après rasage, eaux de toilette, eaux de cologne, vernis à ongle, shampooing…

4. Triclosan

C’est un antibactérien. Il fait parti des perturbateurs endocriniens aux niveaux des hormones œstrogènes et la fonction thyroïdienne. Il pet être présent dans le dentifrice, le déodorant, les bains de bouche, nettoyants intimes…

5. Benzophenone-1, benzophenone-3

C’est un protecteur contre les UV. Il responsable de certaines allergies, fait partie des perturbateurs endocriniens sur la base d’une faible activité d’oestrogénique in vitro et peut être présent dans l’eau de Cologne, les déodorants, les vernis…

6. Cyclopentasiloxane, cyclotetrasiloxane, cyclomethicone

C’est un adoucissant pour la peau. Il fait parti des perturbateurs endocriniens et il y a des risques pour la reproduction. Il peut être présent dans le lait corporel, crème visage, déodorant en spray, crème solaire, fond de teint…

7. BHT, hydroxytoluène butyléImage associée

Utilisés comme conservateurs dans les rouges à lèvres, le BHT peut produire des réactions allergiques.  Une exposition à long terme à de fortes doses de BHT s’est également révélée toxique pour les souris et les rats, causant des problèmes au foie, à la glande thyroïde et aux reins, et nuisant au fonctionnement des poumons ainsi qu’à la coagulation du sang. Attention, le BHA et le BHT son également utilisés comme conservateurs alimentaires.

8. Methylisothiazolinone (MIT), methylchloroisothiazolinone (MCIT)

C’est un conservateur. Il fait parti des allergènes. Il peut être présent dans les crème visage, lait corporels, lingettes bébé, maquillage pour enfant, shampooing, lessive, adoucissant, produit vaisselle…

9. p-Phenylenediamine et composés analogues (dont le nom comprend p-Phenylenediamine)

C’est un colorant. Il peut provoquer des allergies, de l’eczéma. Il peut être présent dans les colorations capillaires et les tatouages éphémères.

10. Phenoxyethanol et Ether glycol

C’est un conservateur. Il est toxique pour le foie. Il peut être présents dans les crèmes visages, les crèmes solaires, fond de teint, lait corporel, déodorant, lingettes pour bébé, laits de toilettes…

Le famille des Ether Glycol comprend une majorité de solvants et un antibactérien, qui remplace parfois les parabens. Les éthers de glycol sont des perturbateurs endocriniens et sont également soupçonnés d’être à l’origine de certains cancers. Ils ne sont biodégradables ni dans l’environnement ni dans l’organisme, à l’intérieur duquel ils s’accumulent.

 Sur l’étiquette : phénoxyéthanol, PEG, PPG, polyéthylène glycol, phénoxytol

11. Sodium lauryl sulfate, Ammonium lauryl sulfate

Il s’agit de tensioactifs, c’est-à-dire d’agents lavants fortement dégraissants. À haute dose, ils dessèchent les cheveux et provoquent le fameux effet rebond, une surproduction de sébum qui nous oblige à nous laver les cheveux de plus en plus souvent.

Sur l’étiquette : laurylsulfate de sodium, sodium laureth sulfate, ammonium lauryl sulfate.

À ne pas confondre avec le sodium lauryl sulfoacetate, doux et biodégradable.

Résultat de recherche d'images pour "perturbateur endocrinien"

Idées reçues

– “Sans parabens” ne veut pas dire sans danger. Pour attirer le client, des produits s’affichent haut et fort comme “sans parabens”. “‘Quand une marque dit ‘sans parabens’, certes ‘il n’y en a pas, mais elle oublie parfois de préciser que ce perturbateur a été remplacé par un autre conservateur pas très net non plus”, relève Olivier Andrault de UFC – Que Choisir.

– Hypoallergénique ou sans allergènes. L’argument de vente peut séduire mais n’est pas gage de vérité. Là encore, il peut s’agir d’une mention “faussement rassurante”, explique Olivier Andrault, avec des marques qui profitent d’une “réglementation pas très claire” pour s’afficher comme “hypoallergénique”.

– Ils surfent sur la mode du “naturel” et des huiles essentielles. Stars des gondoles en pharmacie, les sprays dits “purifiants” censés “assainir” l’air intérieur, à base d’huiles essentielles, sont en fait sources d’une “pollution majeure de l’air intérieur”, alerte 60 Millions de consommateurs dans son dernier numéro. L’association, qui a fait le test avec un médecin, cite ainsi l’exemple du leader Puressentiel, qui contient notamment des allergènes.

Résultat de recherche d'images pour "perturbateur endocrinien"

Les perturbateurs endocriniens

Image associéeUn perturbateur endocrinien (PE) est un agent chimique capable d’interférer dans le système hormonal d’un organisme. Pour rappel, les hormones sont des molécules messagères secrétées dans le sang par des glandes spécialisées pour réguler à distance le comportement de certains organes ou tissus. Elles régulent de très nombreux comportements et mécanismes de notre corps, tels que la croissance et la puberté, la température corporelle, le métabolisme de graisses, la faim ou la satiété, le sommeil, la libido, le niveau d’insuline, le rythme cardiaque, etc.

Les « glandes endocrines »

Les hormones sont sécrétées par des glandes dites « endocrines » (littéralement « qui sécrètent à l’intérieur », contrairement aux glandes « exocrines » qui sécrètent des molécules destinées à être expulsées de l’organisme). Elles sont diffusées par le système sanguin jusqu’aux organes cibles auxquelles elles « s’accrochent » grâce à un système de récepteurs uniques à chaque organe et pour lesquelles elles sont conçues. Et c’est précisément sur ce système de récepteurs que les perturbateurs endocriniens agissent en se fixant sur les organes à la place des hormones, qu’ils sont capables d’« imiter » parce qu’ils ont certaines propriétés chimiques semblables.

Un perturbateur endocrinien qui se fixe sur le récepteur hormonal d’un organe ou d’un tissu peut alors créer un stimulus et modifier le comportement de celui-ci, même lorsque aucune hormone n’a été sécrétée. Les perturbateurs peuvent aussi bloquer l’action des hormones en se fixant en grand nombre sur les récepteurs que ces dernières doivent utiliser.

Comment éviter les produits à risques

APPRENDRE À LIRE LES ÉTIQUETTES

Ça peut paraître fastidieux, mais lire les fiches des produits reste la meilleure solution pour se tenir loin de ces substances toxiques. UFC – Que Choisir propose de télécharger une carte avec tous les noms (barbares) des molécules à éviter.

Pour les produits de beauté et d’hygiène surtout, plus que jamais, il faut faire simple“, conseille Olivier Kah, physiologiste et directeur de recherche émérite au CNRS. (CQFD). “Préférez le naturel, comme le savon de Marseille“. Il est également recommandé de favoriser les cosmétiques labellisés bio, où la réglementation est plus encadrée.

4 commentaires sur “Santé: produits à éviter

Laisser un commentaire